Du dimanche au jeudi: de 9h00 à 15h00

Favorisons l’exploitation des terres agricoles

Favorisons l’exploitation des terres agricoles

Pour nous assurer de l’exécution du projet dans les meilleures conditions, le CFJF travaille en coopération avec un comité ad’hoc composé des propriétaires terriens afin d’envisager avec eux les conditions de mise en oeuvre de ce projet. Le Coordinateur de projet est un ingénieur spécialisé en agriculture, et a plus de 5 ans d’expérience dans ce domaine.

Beit Ummar est considérée comme étant l’une des principales villes de Cisjordanie,  dont les revenus dépendent fortement de l’agriculture, une des raison qui motive le CFJF d’intervenir dans cette partie là du territoire. La croissance de la population, la mondialisation et  l’occupation ont conduis la majorité des fermiers à se résigner à une vie imposée, ils ne disposent plus de moyens suffisants pour exploiter leurs terres et sont alors obligés de travailler en dehors des villes et villages palestiniens, quand cela est possible. Cette instabilité convainc certains agriculteurs que finalement leurs seules sources de revenus accessibles est l’exploitation de leurs terrains agricoles.

Mais ce projet n’est réalisable que s’il est soutenu car la majorité de ces terres sont  désormais devenus désertiques, et requiert davantage de moyens afin de les réhabiliter.

Ce projet consiste donc à apporter de l’aide et de l’assistance à ces agriculteurs pour leur offrir la possibilité d’exploiter de nouveau leurs terres et les rendre plus productives, afin d’éviter qu’elles ne se dessèchent définitivement. Pour faire pousser de nouveau, les fruits et légumes, raison du succès historique de cette ville.

La mise en oeuvre de ce projet permettra l’augmentation de la capacité de production, en plus de fournir des opportunités d’emplois à la population et l’assurance que les agriculteurs pourront plus paisiblement jouïr de leurs terres. Ce projet fournira aux agriculteurs un moyen plus efficace de cultiver pour compenser ces pertes. Il a été prouvé qu’à Beit Ummar les serres garantissent une augmentation du revenu des propriétaires, en leur permettant de cultiver la terre, aussi hors-saison. Les revenus provenant des récoltes des 6 serres, seront principalement distribués parmi 5 grandes familles propriétaires de ces terres et bénéficieront à 100-150 personnes  environ.

Cela dit, ce dispositif bénéficiera à la communauté locale entière, par le développement économique locale et solidaire.  Cette proposition va inclure un grand nombre d’agriculteurs qui pourront bénéficier du projet, autant qu’il va fournir une solution pour répondre aux besoins croissants par l’exploitation d’une plus vaste surface cultivable.

Les résultats de ce projet seront la relance de l’emplois et la possibilité de travailler pendant 250 jours environ, durant la période d’implémentation du projet, garantir des sources de revenus, sauvegarder les terres agricoles de la confiscation et des murs de séparation. Enfin, permettre aux agriculteurs de diversifier leur culture agricole durant l’année.

Pour nous assurer de la viabilité de ce projet et de sa mise en oeuvre, les coordinateurs du projet désignés travailleront en lien avec le comité ad’hoc pour toutes grandes décisions concernant la position finale des serres et les ententes financières. Tandis que l’organisation est impliquée dans la collecte de fonds nécessaires pour initier le projet, chaque serre va contribuer à une partie des revenus (une somme qui sera concordée par le comité entier) à un fond communal pour actions futures dans la zone.

Afin de nous assurer de la viabilité de ce projet et en assurer la pérennité, des programmes de formations seront dispensés aux agriculteurs et des ateliers sur l’utilisation des outils et équipements agricoles. Des projets de coopération entre la France et la Palestine pourront émerger notamment sur la transmission des savoirs faires.

Media

Faire un don

Merci pour votre don.



Souscrire

Qui nous sommes?

Le Centre pour la liberté et la justice (CFJ) est un organisme communautaire basé à Beit Ummar, en Cisjordanie. Le centre a été créé en 2008 et vise à soutenir et autonomiser les groupes marginalisés dans notre société et à rendre les conditions de vie des habitants de Beit Ummar aussi bonnes que possible.

Faire un don

Merci pour votre don.